Personnalité estonienne: Tarvi Martens

Publié le par Stephandero

Tarvi Martens est né en Estonie en 1969. Après des études d'ingénieur, il commence sa carrière comme programmeur pour l'Institut cybernétique Ektaco qui étudie les mécanismes de communication entre les machines et les êtres vivants. Parallèlement, Tarvi Martens se passionne pour le réseau Internet naissant. Il crée en 1995 la première entreprise web d'Estonie puis écrit un livre sur le phénomène Internet. Il acquiert rapidement une renommée et un savoir-faire reconnu dans tout son pays. Dès lors, le gouvernement estonien l'embauche pour créer un système de cartes d'identité électroniques. Le jeune scientifique conçoit également un système de vote par Internet. Pourtant, lorsque le projet a été lancé, en 2005, tout le monde n'était pas d'accord. Le Parti du centre (centre gauche populaire) et l'Union du peuple (ancien Parti agraire) redoutaient des manipulations techniques, et surtout des votes contraints, sous influence. Par exemple, dans l'intimité du foyer, un mari dominateur pourrait obliger sa femme à voter comme lui. Dans une entreprise, un patron pourrait organiser une soirée électorale, et faire pression sur ses employés pour qu'ils votent sous sa surveillance. Des militants politiques pourraient faire du porte-à-porte chez des personnes âgées avec un ordinateur portable, et en profiter pour guider leur choix... En outre, certains politiciens, dont les électeurs étaient en majorité des ruraux ou des retraités, craignaient que ce nouveau système attire en priorité des jeunes urbains, qui ne voteraient sans doute pas pour eux. Après un débat agité, les partisans du vote par Internet l'emportèrent au Parlement, mais aussitôt, le président de la République imposa son veto. La loi fut finalement promulguée sur décision du Conseil constitutionnel, avec différents garde-fous. A l'automne 2005, l'Estonie devient le premier pays au monde à organiser des élections municipales via internet. Aujourd'hui, pas besoin de carte d'électeur, 80 % des Estoniens possèdent une "ID Kaart", une carte d'identité dotée d'une puce informatique très perfectionnée à double code secret. Ils insèrent leur carte dans un petit lecteur USB connecté à leur ordinateur et téléchargent un logiciel en quelques secondes. Puis ils entrent leur premier code pour s'identifier, et arrivent sur la page affichant les candidats.

Il a reçu le prix du jeune scientifique le plus remarquable de 2007 pour ses travaux sur le vote électoral via Internet.

Publié dans culture

Commenter cet article