Que devient le peuple Setu en Estonie?

Publié le par Stephandero

En Occident, lorsque l'on parle des minorités d'Estonie, c'est immédiatement aux communautés russophones que l'on songe. Et pourtant, il existe dans ce pays plusieurs minorités autochtones qui présentent des caractéristiques bien intéressantes, telles que les Ingriens, les Vieux-croyants ou encore les Setus.

La culture des Setus a été avant tout formée et influencée par la religion orthodoxe, mais elle est également imprégnée de paganisme. Le peuple Setu a toujours vécu et vit encore côte à côte avec les Estoniens et les Russes, mais ne se considère lié ni à l'un ni à l'autre. Au final, comment se situent les Setu ?

Les Setu sont un groupe ethnique habitant sur les terres appelées le Setomaa (la « Terre de guerre » en langue setu), divisé aujourd’hui entre l’Estonie du Sud et la Russie. Généralement, les Setu sont considérés comme un sous-groupe ethnique des Estoniens et leur langue comme un dialecte sud-estonien.
Ci-desous, le lien d'un article paru sur le site Nouvelle Europe et répondant à la question:

L'Estonie et ses peuples entre l'Est et l'Ouest : comment se situent les Setu ?

Les années 1990 ont été le moment du réveil « national » et de la redécouverte de la culture setu. Depuis, le mouvement setu n’a pas cessé de prendre de l’ampleur et est aujourd’hui très actif. Ce peuple éparpillé entre deux pays, plusieurs régions et villes, se réunit chaque année en août pour la journée du royaume des Setu (créée le 20 août 1994). Les fêtes religieuses sont une occasion supplémentaire pour se retrouver. La journée du royaume des Setu est reconnue au-delà même de Setomaa et attire des visiteurs de tous les coins de l’Estonie mais aussi de l’étranger.

Les Congrès setu ont repris et cette fois-ci sur initiative propre des Setu dans le but d’organiser leur vie et de préserver leur identité particulière. L’attitude prévalant aujourd’hui affirme que les Setu font partie de l’Estonie, mais leurs particularités linguistiques et culturelles doivent être protégées. En même temps, le Congrès setu de 2002 définit les Setu comme une nation à part entière. Malgré cela, la plupart des Setu se considèrent tant Setu et qu'Estonien. En outre, aujourd’hui, la politique officielle permet de maintenir et de faire vivre leur identité. Ils ont accès à des livres, journaux, magazines, émissions de radios en setu et bientôt ce dialecte pourra également être enseigné à l’école.


L’ethnorégionalisme setu est en pleine croissance. Après avoir été négligé voire même soumis pendant des décennies, aujourd'hui les Setu profitent du soutien et des financements étatiques, mais également de l'Union européenne. Par contre, la question qui perdure est de savoir si ces efforts vont aboutir à l'affirmation d'une identité setu durable ou à la transformation de leurs traditions en simple divertissement populaire et d'attraction touristique?

Publié dans culture

Commenter cet article

Guillaume 07/08/2009 14:30

http://www.myspace.com/zetodet quelques vidéos ici aussi: http://estonie-tallinn.blogspot.com/2009/07/viljandi-folk-2e-jour-photos-videos.html

Steph 07/08/2009 14:20

Je ne connais pas ce groupe...j'ecouterai ce soir apres le boulot.

français en estonie 07/08/2009 14:08

et en plus ils vivent dans une superbe région pleine de curiosités et qui mériterait d'être développée touristiquement. Même si leur identité de doit perdurer que par le biais d'une "attraction touristique", ce serait déjà ça. La musique est un aspect important et le groupe Zetod est de plus en plus connu malgré des paroles en langue locale :)