L'Estonie pourrait autoriser la chasse aux phoques

Publié le par Stephandero

bebe-phoque.jpgLes habitants de la petite île estonienne de Kihnu pourraient, après une pause de 30 ans, retrouver prochainement le droit de chasser le phoque, la population de cet animal ayant fortement augmenté au cours des dix dernières années, a déclaré jeudi un haut responsable estonien.

"Le ministère de l'Environnement a préparé un projet de loi (...) et il sera possible de mettre fin à l'interdiction de chasser en vigueur depuis trois décennies", a déclaré à l'AFP Hanno Zingel, conseiller du ministère estonien de l'Environnement.

Selon lui, la population de phoques gris dans les eaux estoniennes est passée de 1.500 à 4.000 au cours des dix dernières années.

"Le nombre de phoques gris a rapidement augmenté, partiellement du fait de l'amélioration de l'environnement de la mer Baltique, mais le nombre de 4.000 phoques gris dans les eaux estoniennes est bien en dessous de la population de plus de 10.000 phoques que nous avions il y a 100 ans", a ajouté M. Zingel.

"Nos voisins, la Finlande et la Suède autorisent la chasse aux phoques", a-t-il encore déclaré.

L'île de Kihnu est située au large de la côte ouest de l'Estonie. Ses quelque 500 habitants ont lancé il y a trois ans un appel au ministre pour demander la restitution de leur droit de chasser le phoque gris. Ils ont rappelé que la préparation de plats à base de viande de phoque constitue une tradition vieille de plusieurs siècles.

Les habitants réclament le droit de chasser 30 de ces animaux par an.

"La question de savoir si on doit donner le droit de chasser le phoque uniquement aux habitants de Kihnu ou également aux îles voisines reste ouverte", a préciser M. Zingel. (Source: Romandie)

Publié dans Faits divers

Commenter cet article