"Prussialandia", nouvelle patrie des Russes d'Estonie?

Publié le par Stephandero

Kaliningrad 1L'enclave russe de Kaliningrad, qui faisait autrefois partie de la Prusse orientale, pourrait devenir l'Etat modèle de "Prussialandia", propose Paavo Kangur dans le quotidien Postimees, avec un ton légèrement ironique. Il y aurait suffisamment de place pour la minorité russe d'Estonie et de Lettonie, éternellement insatisfaite : "En Prussialandia, on pourrait mettre en pratique les belles idées et les solutions sur le bilinguisme et l'autonomie culturelle. Cela libérerait les Russes de la Baltique de leur sentiment d'oppression et, de plus, entraînerait un nouveau boom économique. Il n'y aurait plus besoin de restrictions de citoyenneté. Toute personne née en Prussialandia ou dont les ancêtres sont originaires de cette région, recevrait automatiquement un passeport, et les Allemands installés de longue date ainsi que les nouveaux arrivants russes pourraient cohabiter dans la fraternité et l'alégresse. Resterait évidemment le problème de la Biélorussie, car aussi absurde que cela puisse paraître, la région de Kaliningrad entretient des relations tendues avec Minsk, en raison de la discorde liée à l'approvisionnement énergétique. Mais comme nous nous sommes déjà spécialisés dans ce domaine en Estonie, nous ne refuserions naturellement pas d'apporter notre aide fraternelle à l'édification de la Prussialandia."


link (est.)

Commenter cet article

Francais en estonie 14/01/2010 15:39


oups... c'était pour l'autre article mais tu l'auras bien compris :)


Francais en estonie 14/01/2010 15:38


un élément de réponse: http://www.estonianfreepress.com/2010/01/number-of-estonians-in-tallinn-dropped-under-half-of-its-inhabitants/


Stephandero 14/01/2010 10:45


C'est clair! C'est très limite comme article...


Francais en estonie 14/01/2010 10:37


Postimees a souvent des idées assez bizarres...