L'enseignement superieur en Estonie

Publié le par Stephandero

Après avoir parlé des enseignements de base et secondaire en Estonie, je vais maintenant aborder l'enseignement supérieur:

Le systeme educatif en Estonie
L'enseignement secondaire en Estonie

L’enseignement supérieur est dispensé en Estonie depuis 1632, année de fondation de l’Université de Tartu. Aujourd’hui, celle-ci est également un centre scientifique reconnu à l’échelle internationale. L’on compte 40 établissements d’enseignement supérieur en Estonie, dont 20 sont financés par des capitaux privés.

L’enseignement supérieur se divise en deux branches différentes :
- l’enseignement supérieur professionnel qui est dispensé par les écoles supérieures spécialisées.
- l’enseignement supérieur universitaire qui est dispensé par les universités.

Les études dans les écoles supérieures d’État et les universités d’État sont généralement gratuites. Les études dans les écoles supérieures privées et les universités privées sont payantes.
Si, au moment de l’indépendance, l’Estonie ne comptait que 6 établissements d’enseignement supérieur, leur nombre avait plus que quadruplé dès 1995 (26 établissements) pour atteindre 46 en 2004. Il est depuis passé à 35 en 2005-2006, suite à des restructurations.

Toute personne qui a une formation secondaire ou une qualification correspondante a le droit de demander à suivre des études dans une école supérieure spécialisée. Les études de l’enseignement supérieur spécialisé sont des études supérieures de premier niveau, pendant lesquelles l’étudiant acquiert les connaissances nécessaires pour apprendre un métier ou pour poursuivre ses études et obtenir une maîtrise. Les études de l’enseignement supérieur spécialisé durent généralement trois ou quatre ans. Les études dans une école supérieure spécialisée peuvent se faire en cours du jour, par correspondance ou en externat. Généralement, les études dans les écoles supérieures spécialisées se font en estonien. Les études dans les écoles supérieures spécialisées sont financées par l’État conformément aux dispositions nationales sur la formation. Les personnes ayant terminé l’école supérieure spécialisée reçoivent un diplôme avec une liste de notes attestant le grade obtenu.
La formation supérieure en Estonie comprend trois cycles : le baccalauréat (BA), la maîtrise (MA) et le doctorat (PhD).

Le premier cycle des études supérieures est le baccalauréat, pendant lequel l’étudiant approfondit ses connaissances de l’enseignement général et acquiert les connaissances et le savoir-faire nécessaires pour faire une maîtrise ou pour travailler. Le baccalauréat a une durée de trois ou quatre ans. L’étudiant qui a terminé le baccalauréat peut accéder au deuxième cycle, la maîtrise. L’étudiant qui a réussi le baccalauréat, porte le titre de baccalaureus (BA).

Deuxième cycle des études supérieures. Le deuxième cycle des études supérieures est la maîtrise, pendant laquelle l’étudiant approfondit ses connaissances et son savoir-faire dans sa spécialité. La maîtrise dure un ou deux ans. La maîtrise se termine par la défense d’un mémoire et par l’attribution à l’étudiant du titre de maître (MA).

Troisième cycle des études supérieures. Le troisième et dernier cycle des études supérieures est le doctorat qui dure trois ou quatre ans. Pour pouvoir entamer un doctorat, il faut être titulaire d’une maîtrise. Les personnes qui ont terminé le doctorat portent le titre de docteur.

Les normes d’éducation supérieure estoniennes étant internationalement reconnues, les diplômes des établissements d’enseignement supérieur estoniens (accrédités) sont reconnus à l’étranger.
Outre les études, des travaux scientifiques sont menés de manière intensive dans les établissements d’enseignement supérieur et, dans ce domaine, l’Estonie jouit d’une réputation mondiale en biotechnologie et génie génétique, linguistique comparée, sémiotique, etc.

Publié dans culture

Commenter cet article