Estonie: les médecins sur le sellette

Publié le par Stephandero

L'administration de la circulation routière et les médecins sont les deux professions les plus corrompues en Estonie, selon une étude du ministère de la Justice révélée mercredi par le quotidien Eesti Päevaleht. Un candidat sur cinq au permis de conduire ou demandeur de carte grise se voit réclamer un pot-de-vin, selon cette étude. Pareillement, un patient sur cinq est sollicité par son médecin pour qu'il lui verse une "prime".

"Sachant que le versement de pots-de-vin est si répandu, les gens se sentent plus en sécurité en offrant eux-mêmes de l'argent aux médecins, dans l'espoir d'un meilleur traitement", a déclaré au journal une retraitée dont le mari vient d'être opéré d'une tumeur. Plusieurs malades du cancer interviewés par le journal ont affirmé que les soins administrés par l'hôpital s'étaient nettement améliorés après le versement d'un pot-de-vin au médecin.

Publié dans Faits divers

Commenter cet article