La presse estonienne critique le gouvernement russe

Publié le par Stephandero

Quelques semaines après le meurtre de Natalia Estemirova en juillet, deux nouveaux assassinats ont été perpétrés en Tchétchénie contre des militants des droits de l'homme, Zarema Sadoulaïeva et Alik Djibralov. Le portail d'informations Delfi critique le gouvernement russe : "La Russie montre ainsi une nouvelle fois quel sorte de pays elle est et quels sont les principes de droit qui y règnent. Quel que soit l'individu qui a kidnappé et assassiné ces militants des droits de l'homme, il l'a fait avec la certitude qu'il ne serait pas puni. Imaginons que des représentants de la minorité russe soient enlevés en Estonie - quels seraient les cris et la campagne de propagande que cela déclencherait au niveau international ! Le président [Dmitri] Medvedev aurait même probablement recours à sa nouvelle loi, en vertu de laquelle l'armée russe peut être mobilisée pour protéger ses compatriotes même en dehors des frontières du pays. … Mais sur son propre territoire, la Russie, qui se qualifie elle-même d'Etat de droit, autorise la chasse à des individus dont les points de vue ne concordent pas avec la politique officielle du Kremlin."

article intégral (lien externe, estonien)

Publié dans Faits divers

Commenter cet article

Steph 13/08/2009 11:21

Je suis d'accord; à quoi bon jouer leur jeu? ils n'attendent que ça! En ce moment, la propagande russe parle beaucoup des nouveaux tags sur le soldat de bronze...

francais en Estonie 13/08/2009 09:50

c'est pas nouveau.. mais à quoi bon critiquer sans cesse. L'Estonie ne fait que s'attirer les foudres d'un grand (par la taille seulement) pays au lieu de la jouer modeste.Cela n'arrangera rien en interne non plus avec les russophones puisque la propagande russe va jouer son rôle à la perfection.Mais sur le fond je suis complètement d'accord. Seulement on sait très bien que la Russie est toujours un pays à part.