Estonie: un national-bolchevique letton refoulé à la frontière

Publié le par Stephandero

Les gardes-frontières estoniens ont interdit au leader des national-bolcheviques lettons Vladimir Lindemann de pénétrer sur le territoire de l'Estonie, ont annoncé les médias locaux.

Selon M.Lindemann, les gardes-frontières estoniens ne l'ont pas laissé entrer en Estonie et l'ont expulsé vers la Finlande car il figure sur la liste des personae non gratae depuis 2005.

M.Lindemann assure qu'il a déjà plusieurs fois traversé le territoire estonien sans aucun problème.

Le site du ministère estonien de l'Intérieur informe que le national-bolchevique Vladimir Lindermann est interdit d'entrée en Estonie jusqu'au 14 mai 2012.

M.Lindemann a annoncé aux journalistes qu'après une rencontre avec les députés du parlement européen en Finlande il espérait obtenir leur appui pour rentrer en Lettonie via le territoire estonien.

Publié dans Faits divers

Commenter cet article

Stephandero 11/08/2009 19:02

J'ai trouvé quelque chose: " Le Procureur Général de Russie a rejeté la demande d’extradition de la Lettonie concernant le vice-président du parti National Bolchevik, Vladimir Linderman. Linderman est accusé de détention illégale d’explosifs et de préparer un coup d’état contre les autorités lettones."

Stephandero 11/08/2009 18:59

Non, je ne sais pas ce que Lindemann a fait précisément; je n'ai rien trouvé sur le net et mes amis ne le connaissent pas. Mais les national-bolcheviques sont loin d'etre des enfants de coeur...avec leur drapeau à mi-chemin entre celui de l'URSS et celui des nazis. Le PNB a une section en Lettonie et je pense que le gouvernement estonien ne veut en aucun cas que le fascisme se developpe en Estonie.

francais en Estonie 11/08/2009 13:02

voilà le journalisme aujourd'hui; on a seulement la moitié de l'info. Tout le monde ne connait pas M.Lindemann et ne sait donc pas pourquoi il est sur liste noire. Le sais-tu Steph?