Une légende en Estonie: Lindu, la reine des oiseaux

Publié le par Stephandero

Il y a tres longtemps, les bardes d'Estonie narraient la triste histoire de la déesse Lindu, fille d'Uko, le roi des Cieux.

Lindu était la reine des oiseaux et vivait sur les rivages de la Mer Baltique parmi ses sujets. Elle connaissait le pays d'origine de tous les oiseaux, les endroits où ils devaient résider suivant les saisons et veillait à ce qu'ils ne se trompent pas de chemin au cours de leurs migrations. Elle prenait soin d'eux, comme une mere prend soin de son enfant et n'hesitait pas à leur apporter son aide quand cela etait necessaire.

De nombreux prétendants descendaient du ciel pour lui faire la cour.
Lindu refusa de convoler avec le dieu du Soleil, puis avec le dieu de la Lune, trop routiniers : ils suivent toujours les mêmes trajectoires.
Elle refusa aussi d'épouser le Dieu de l'étoile Polaire, trop casanier : il ne change jamais de place dans le ciel.
Vint le dieu des Aurores Boréales! Il était si beau que Lindu en tomba éperdumment amoureuse. Mais le dieu des Aurores Boréales ne pouvait pas supporter la lumière éblouissante du jour; il dut repartir dans le pays de la Nuit, en promettant de revenir le jour du mariage.

Lindu, toute joyeuse, se prépara pour les noces. Hélas, le dieu des Aurores Boréales était aussi inconvenant qu'il était beau et ne revint jamais. Lindu devint de plus en plus triste et passa son temps à pleurer, sans même voir les oiseaux qui se rassemblaient autour d'elle.

Uko vit ce qui se passait, du haut de son palais et prit pitié de sa malheureuse fille. Il commanda aux vents d'aller la chercher et de la ramener près de lui. Dès qu'elle fut remontée dans le ciel, son long voile de mariée s'effilocha, et les fils se transformèrent en millions d'étoiles scintillantes, formant comme un chemin de lumière: Lindu venait de créer la Voie Lactée.

Aujourd'hui, la déesse continue de veiller sur les oiseaux migrateurs, disent les conteurs. Parfois, le soir, en hiver, elle jette un regard sur le Dieu des Aurores Boréales, si volage. Elle a oublié son chagrin, et se demande parfois comment elle a pu en tomber amoureuse...

Publié dans litterature

Commenter cet article

cathy 29/07/2009 21:58

C'est une autre magnifique légende , j'attends la prochaine......                                                                    Cathy

marianne 29/07/2009 19:44

Très très jolie légende ,pleine de poésie ,comme je les aime ! Continue ainsi ,ton blog est parfait et super intéressant !