Définition de l'Estonien (parmi tant d'autres)

Publié le par Stephandero

(...) La langue parlée par les Estoniens est douce et mélodique. L'Estonie est très riche en chansons traditionnelles. Les Estoniens sont poétiques, créatifs et ont une bonne mémoire. Ils sont aimables et accueillants (...) mais ont quelques défauts: ils se mettent facilement en colère, ont l'esprit de vengeance et sont entêtés (...)

Le petit coin du monde où ont toujours vécu les Estoniens a subi de nombreuses invasions. La langue estonienne contient des mots d'origine allemande, suédoise, russe, française, finnoise et anglaise. Les façons de penser et d'être des Estoniens, elles aussi, ont été influencées par ces mouvements de populations.
Le pays est très urbanisé (3/4 de la population vit dans les villes), mais l'Estonien reste très attaché à la campagne: pendant la sécheresse d'été ou les pluies d'automne même les citadins parlent de l'état des champs.

Les Estoniens sont extrêmement attachés à leurs racines historiques, même si parfois ils ne les connaissent pas de façon savante. Interrogez un Estonien sur son histoire. De façon tout aussi passionnée, il vous contera "tout", depuis le 13e siècle, ou se concentrera "seulement" sur les 20 dernières années.

Le tempérament estonien est peu porté à l'expression des sentiments. Un visiteur étranger rencontre rarement un Estonien très triste, ou au contraire très heureux, et pense - à tort - que les habitants ont un caractère froid et peu communicatif. Qu'en est-il en réalité? Dans les relations professionnelles, on pratique le "shake hands". Mais en privé, entre amis, on ne se serre pas la main, on ne s'embrasse pas non plus. On dit "Bonjour" tout court. Soyez patient avec votre interlocuteur estonien, laissez lui le temps de vous découvrir la richesse qu'il cache sous un extérieur rêche. Vous en serez récompensé, et trouverez en lui une personne qui - mais si - aime la conversation, un hôte accueillant, un ami fidèle. Les Estoniens ne pratiquent guère la politesse superficielle ... le visiteur malchanceux pourrait ressentir une lourde indifférence à son égard. Soyons clair: la plupart du temps, la communication est simple, directe, parfois d'une sincérité surprenante.

Le seul moment où l'on peut voir un Estonien éclater de rire, c'est autour d'une bière. Les plaisanteries estoniennes sont ironiques et implicites. et trouverez en lui une personne qui - mais si - aime la conversation, un hôte accueillant, un ami fidèle. Les Estoniens ne pratiquent guère la politesse superficielle ... le visiteur malchanceux pourrait ressentir une lourde indifférence à son égard. Soyons clair: la plupart du temps, la communication est simple, directe, parfois d'une sincérité surprenante. Le seul moment où l'on peut voir un Estonien éclater de rire, c'est autour d'une bière. Les plaisanteries estoniennes sont ironiques et implicites.

Publié dans culture

Commenter cet article

stephandero 16/07/2009 21:05

Je confirme les dires de Guillaume...aujourd'hui, nous nous comprenons sur tres peu de choses mais cela n'empeche pas de tres bien s'entendre

francais en Estonie 16/07/2009 21:00

oui je connaissais. C'était peut être vrai à l'époque. Aujourd'hui beaucoup moins je pense...

marianne 16/07/2009 20:55

Pour moi, une des premières phrases que j'ai lue sur les Estoniens , c'est celle -ci , dans laquelle Jean Cathala ,en 1937 ,semble dire que le peuple le plus proche du peuple estonien est le peuple français :"  Ce n’est pas une des moindres curiosités de l’âme estonienne que les subtiles familiarités par où elle s’apparente à la nôtre. Même goût de l’ironie et même refus de s’en laisser accroire, même individualisme conscient, même culte du bon sens, même passion de la liberté – les rares auteurs français qui ont effleuré l’Estonie l’ont noté… Il n’est peut-être pas, dans ce coin d’Europe, de peuple plus proche de nous comprendre que cette petite communauté humaine… »Est ce vrai ?

francais en Estonie 16/07/2009 17:47

:o !!! ça doit être très dur pour toi ici  :) :) :) heureusement que tu as ton petit bonhomme

Steph 16/07/2009 16:17

Je suis litteralement "un objet non identifié" pour eux puisque je ne bois pas d'alcool. Tout comme toi, j'ai plus d'amies que d'amis en Estonie